Je filme mon quotidien, chaque jour. Les gestes, le banal. A partir de ce matériau brut, je capture, collecte, et imprime des instants qui me semblent mériter une attention particulière. Après impression, j'utilise divers procédés ( immersion dans l'eau, cuisson à la poêle... ) afin d'éprouver l'image, parfois jusqu'à l'effacement. Puis vient souvent une tentative de réanimation de ces actes passés. Cette épreuve conservera des séquelles plus ou moins visibles. Des corps ou objets absents, fantomatiques, ou partiellement effacés, d'autres saturés et liquéfiés dans leur décor quotidien. Il réside, dans ces rituels, une volonté de représentation du sensible de l'ordinaire, sa poésie, sa picturalité, mais également sa rugosité répétitive. 

 

Notes de travail. Juin 2018

Ode au quotidien. Capture vidéo éprouvée sur papier Wenzhou